La campagne de recrutement pour des postes d’A.T.E.R. (Attaché.e Temporaire d’Enseignement et de Recherche): un vrai parcours de combattant

 Leila HAGHSHENAS

Vous envisagez de participer à la Campagne d’A.T.E.R. ?
Cet article est fait pour vous !

Il y a un an, je me suis posée la question suivante : Quand faut-il commencer à préparer sa campagne d’A.T.E.R. ?
Ayant aujourd’hui un poste d’A.T.E.R., je peux dire avec certitude qu’il faut y penser dès la première année de thèse. Il s’agit en effet de consolider son dossier en vue d’une candidature à un poste de maître de conférence (MCF) par le biais de publications, de communications et d’expérience dans l’enseignement secondaire et/ou supérieur.        

Les postes étant de plus en plus convoités et de moins en moins nombreux, il est indispensable de se démarquer des autres candidats par la qualité de sa recherche ainsi que par son expérience dans l’enseignement. Étant donné que la commission de recrutement pour les postes de MCF porte une attention toute particulière à la qualité pédagogique des candidats, il est important de pouvoir enseigner un minimum en parallèle de son doctorat.      

Il ne faut donc pas hésiter à saisir toutes les opportunités qui s’offrent à vous lorsqu’elles peuvent vous permettre d’acquérir des compétences dans l’enseignement !

  • Qu’est-ce qu’un poste d’A.T.E.R. et qui peut y prétendre ?

Un.e A.T.E.R. (ou Attaché.e Temporaire d’Enseignement et de Recherche) est un.e enseignant.e-chercheur contractuel.le qui est en doctorat (ou qui prévoit de s’inscrire en première année au début de son contrat d’A.T.E.R.) et qui privilégie les enseignants stagiaires ou/et titulaires — l’obtention des concours de l’Agrégation et du CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré) sont importants pour prétendre à ce type de poste pour plusieurs disciplines mais pas de façon systématique. L’un des avantages incontournables de ce poste est la charge de travail allégée qui permet aux doctorants d’avoir du temps libre pour écrire leur thèse. L’A.T.E.R. s’engage à dispenser 128 heures de cours, 192 heures de travaux dirigés ou 288 heures de travaux pratiques par an.           

Un doctorant peut prétendre à ce type de fonction dès la première année et ne peut occuper ce poste que pendant une période de quatre ans maximum — en ayant le plus souvent un contrat annuel renouvelable. Être A.T.E.R. permet aux docteurs et aux doctorants de se forger une véritable expérience professionnelle dans le monde universitaire en apprenant à conjuguer recherche, tâches administratives et enseignement. Il va sans dire que l’A.T.E.R. doit prendre véritablement part aux différentes tâches qu’implique son activité d’enseignement telles que la préparation des cours, l’encadrement des étudiants, l’organisation des contrôles des connaissances, la surveillance des examens ainsi que la mise en place des épreuves de rattrapage.

À savoir : il est également possible d’exercer ces fonctions à temps partiel (avec 96h de TD ou 64h de CM par an), ce qui laisse encore plus de temps aux doctorants pour mener à bien leur projet de thèse.

La durée de l’exercice varie selon le statut de l’intéressé : un doctorant ou docteur titulaire du CAPES ou de l’agrégation a la possibilité d’occuper un poste d’A.T.E.R. pendant 4 ans (3 ans renouvelable une fois), tandis que les docteurs et doctorants n’ayant pas obtenu un de ces deux concours ne peuvent prétendre que deux fois à ce poste (un an renouvelable une fois). Il convient cependant de noter que le renouvellement du contrat ne se fait pas automatiquement ; un nouveau dossier de candidature doit être déposé chaque année.

La rémunération varie selon qu’il s’agisse d’un poste d’A.T.E.R. à temps plein ou à mi-temps. L’A.T.E.R. occupant un poste touche un salaire mensuel net de 1678,05 € à temps plein et de 1197,32 € à temps partiel.

  • La plateforme ALTAÏR sur le portail GALAXIE

Pour pouvoir déposer votre candidature il est désormais obligatoire de passer par l’application ALTAÏR. Cette application, mise en place depuis 2012, est accessible à partir du portail GALAXIE[1] de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle vise à regrouper les différents appels à candidature publiés par les établissements d’enseignement supérieur pour les postes d’A.T.E.R., pour la Qualification ainsi que pour les postes de MCF.     

Chaque année, à l’approche des mois de février et mars, les offres des premières campagnes commencent à paraître sur le portail GALAXIE. Pour pouvoir participer à une campagne de recrutement des A.T.E.R., il est nécessaire de créer un profil sur le portail Galaxie. Une fois inscrit sur GALAXIE, le candidat aura accès à l’ensemble des offres publiées sur cette plate-forme et pourra postuler en y déposant CV, lettre de motivation ainsi que d’autres documents demandés dans les appels à candidature.

L’inscription à la newsletter d’ALTAÏR peut également vous aider à vous tenir au courant de l’apparition de nouveaux postes dans votre ou vos section.s de la CNU.     
Une liste des postes d’A.T.E.R. publiés et ouverts à la candidature est aussi accessible à l’adresse suivante :
https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/ATERListesOffresPubliees/ATEROffres_publiees_TriParSection.html

Les modalités d’envoi des dossiers de candidature varient selon les universités. Notons que de nos jours la plupart des universités privilégient une campagne dématérialisée. Toutefois, certaines universités telles que Strasbourg ou l’Université Bordeaux Montaigne exigent un envoi postal du dossier de candidature. Il est donc indispensable de prévoir un budget pour les photocopies, les timbres et les enveloppes.

Il va sans dire qu’en élargissant votre périmètre géographique, vous augmenterez votre chance d’obtenir un poste. Certaines régions sont en effet plus demandées que d’autres. Et surtout n’écartez pas les petites universités ; c’est là où vous aurez le plus de chances d’être accepté.

  • Préparation du dossier et recrutement

Contrairement au recrutement des PR et des MCF qui implique systématiquement une audition des candidats sélectionnés, les A.T.E.R. sont souvent choisis uniquement sur dossier, mais une audition reste possible comme par exemple à l’université Jean Moulin Lyon 3. Pour mettre toutes les chances de votre côté et décrocher un poste d’A.T.E.R., il existe quelques principes à respecter :
      – Envoyez un dossier solide et bien présenté
      – Pensez à bien soigner votre CV
     – Demandez des lettres de recommandation à votre directeur(rice) de thèse ou/et à votre ancien employeur

Il faut noter que la préparation d’un bon dossier peut prendre plusieurs heures. Il faut en effet personnaliser votre CV et lettre de motivation en fonction du poste visé, faire signer les documents nécessaires à votre directeur(rice) de thèse et les faire tamponner par votre unité de recherche.

Vérifiez bien les pièces demandées ; un dossier incomplet peut entrainer un refus, soyez donc méticuleux.

Si vous faites parvenir votre candidature via La Poste, pensez à envoyer le courrier en recommandé avec accusé de réception. Enfin, une fois que vous savez que votre candidature est arrivée à l’adresse indiquée, assurez-vous de sa bonne réception en contactant directement la DRH chargée du recrutement des A.T.E.R., dont les coordonnées sont disponibles dans l’offre de chaque établissement.

Un dernier conseil : ne jamais baisser les bras ! Certains postes se libèrent tardivement pour cause de désistement de dernière minute. Il faut garder à l’esprit que plusieurs campagnes de recrutement ont lieu tout au long de l’année. Toutefois, si vous ne trouvez pas de poste malgré de multiples candidatures, ne désespérez pas. Le mieux sera alors de vous préparer pour la prochaine campagne en retravaillant votre dossier de candidature.
Si la campagne d’A.T.E.R. nécessite beaucoup d’efforts et persévérance, elle vous prépare pour votre future recherche d’emploi dans le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur. 

 

Leila Haghshenas

 

 

[1] https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_recrutement.htm


Une réflexion sur « La campagne de recrutement pour des postes d’A.T.E.R. (Attaché.e Temporaire d’Enseignement et de Recherche): un vrai parcours de combattant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search